L'île haute de Valentine Goby

Vadim, devenu Vincent quand il arrive pour se cacher à Vallorcine dans la vallée de Chamonix découvre la montagne blanche, lui, qui n'avait comme référence que la montagne Sainte-Geneviève.

Il découvre les différentes espèces d'arbres, les animaux dont il faut s'occuper, les odeurs et la petite Moinette de dix ans qui va l'initier à la vie ne montagne... C'est l'émerveillement malgré les corvées, le froid, et le dépaysement.l'accueil chaleureux de la famille, la solidarité du village, la bienveillance de l'instituteur font de cet exil un moment d'apprentissage pour un enfant qui n'a pas bien compris que tous risquaient leur vie pour la sauver.

Valentine Goby sait à chaque livre nous surprendre par son style pictural, sa connaissance de la montagne et de l'âme humaine.

Il est temps que cette autrice de talent, qui sait nous embarquer, reçoive enfin un grand prix littéraire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir